L'ennui

Alberto Moravia

Title

1,83 €

Disponibilité : En Stock

Informations complémentaires

  • Livre format poche Livre Poche
  • Livre en français Livre en Français
  • Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, en Mondial Relay), Gratuite dès 20 € Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, Espagne en Mondial Relay),
    Gratuite dès 20 €
  • Expédié sous 24h (jour ouvré) Expédié sous 24/48h (jour ouvré)

  • Paiement sécurisé
  • Acheter L'ennui de Alberto Moravia d'occasion.
  • chez Librairie Générale Française
  • Genre : Roman
  • 383 pages
  • Paru en 1965 dans cette collection
  • EAN : 2253020133

A 35 ans Dino a perdu l'inspiration. Certes, il vît toujours parmi la bohème artistique de Rome, mais il ne peint plus, il se laisse aller à une sorte de torpeur familière : l'ennui. C'est alors qu'il rencontre Cecilia, une adolescente de 17 ans, maigre et peu attirante. Elle va pourtant lui révéler les vertiges de l'amour physique qu'il n'avait pas jusqu'alors soupçonnés. L'ennui cède à une passion dont les convulsions érotiques vont ravager Dino. Cecilia devient désormais pour lui une drogue vénéneuse qui l'entraîne peu à peu à sa perte. L'aventure se déroule, implacable, jusqu'au drame mais, paradoxalement aussi, jusqu'au seuil d'une illumination morale qui donnera un sens à la vie de Dino.

Source : J'ai Lu

C'est en vain que Dino a quitté la belle villa de sa mère pour mener une vie modeste de peintre. La peinture ne l'a pas guéri de l'état de détachement insolite dont il souffre : plus rien ne l'intéresse, tout lui semble équivalent. Agir, ne pas agir, à quoi bon? Dino s'ennuie. Dans son atelier, il finit par s'occuper beaucoup moins de ses pinceaux que des allées et venues des modèles chez son voisin, Balestieri. ? Voilà comment Cecilia entre dans l'existence de Dino dont la curiosité d'abord, puis la jalousie s'aiguisent. Car Cecilia, en dépit de leurs liens charnels, reste pour lai une étrangère et une énigme qu'il s'acharne à déchiffrer.L'ennui est là, omniprésent, destructeur. Même l'érotisme n'en triomphe pas. Il faudra que Dino frôle la mort pour que, peut-être, le goût de vivre reprenne possession de ce désespéré en qui s'incarne la préoccupation majeure de Moravia ? le sort insupportable des hommes de notre temps privés du soutien d'un idéal quel qu'il soit;

Source : Le Livre de Poche, LGF

Liquid error: Could not find asset snippets/azexo-footer-scripts.liquid