Education civique, juridique et sociale Seconde

Collectif

Title

5,76 €

Disponibilité : En Stock

Informations complémentaires

  • Livre en Grand format Livre Grand Format
  • Livre en français Livre en Français
  • Livraison à 4.49 € (France), Gratuite dès 20 € Livraison à partir de 3.99 € (France), Gratuite dès 20 €
  • Expédié sous 24h (jour ouvré) Expédié sous 24h (jour ouvré)
  • Vendu par Book Hémisphères

Résumé

Pour comprendre la société dans laquelle vous vivez, les règles qui définissent les droits et les devoirs de chacun d'entre nous, ce livre vous invite au débat. Les débats, vous en voyez régulièrement à la télévision : plus ou moins vifs selon la personnalité des intervenants et le thème abordé.... Voir plus...

  • Collection : ECJS chez Bordas
  • Genre : Histoire-Géo
  • Paru en 1999 dans cette collection
  • Livre en Grand format Livre Grand Format
  • Livre en français Livre en Français
  • EAN : 9782047292525

Pour comprendre la société dans laquelle vous vivez, les règles qui définissent les droits et les devoirs de chacun d'entre nous, ce livre vous invite au débat. Les débats, vous en voyez régulièrement à la télévision : plus ou moins vifs selon la personnalité des intervenants et le thème abordé. Parfois l'un des invités s'enflamme, déborde son temps de parole. L'organisateur du débat intervient, veille à ce que chacun puisse s'exprimer. Il consulte ses fiches. Vous l'avez compris : le débat n'est pas une simple discussion à bâtons rompus. C'est un échange entre des personnes qui ne sont pas du même avis, mais un échange préparé, organisé. Accepter de débattre, c'est vouloir exposer son opinion mais aussi accepter la pensée des autres. C'est se conduire en citoyen. Le débat, c'est d'abord le choix d'un thème. C'est aussi sa préparation et son organisation qui demandent un vrai travail. Il faudra s'informer, lire, enquêter, se renseigner à toutes les sources possibles et mettre de l'ordre dans sa documentation et ses idées, bref, arriver autour de la table " plein de son sujet " et l'esprit clair. L'organisateur du débat prendra soin de fixer son déroulement : le nombre et le rôle des intervenants, leur temps de parole, inégal selon l'importance donnée aux différents aspects discutés. S'il faut écarter tous les tabous, ne pas avoir peur de choquer, "parler vrai", il faut aussi éviter la foire d'empoigne : le débat peut être passionné, âpre, il ne doit pas tourner à la dispute. Il permet à chacun de défendre ses arguments avec vigueur, mais la civilité doit être de mise. Les meilleurs débatteurs sont ceux qui savent le mieux écouter. En effet, débattre n'est pas imposer ses idées, c'est confronter des idées et en tirer profit. Le débat ne donne pas de recettes, il ne faut pas en attendre une sorte de mode d'emploi ou une solution définitive à nos interrogations. Le débat permet d'enrichir sa réflexion, de mieux comprendre, il fait de nous des citoyens plus avertis. Et puisqu'il est public, même limité au cercle de la salle de classe, le débat est aussi " spectacle ". Mais ne vous posez jamais la question de savoir si vous avez été " bon ", assurez-vous plutôt de votre bonne foi, de votre sincérité et de votre vérité. Dans ces conditions, le débat, même " musclé ", est un lieu de paix, début de ce que Churchill appelait le moins mauvais des systèmes : la démocratie. Gilles SCHNEIDER Journaliste, directeur de l'information de Radio France Internationale

Source : Bordas

Produits récemment consultés