Livraison suivie gratuite pour 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

Livraison à 4.49 € (forfaitaire)
Gratuite dès 20 €

Indisponible

    Informations complémentaires
  • Format: Poche
  • Langue: Français
  • Genre: Littérature > Littérature Générale
  • Editeur: Pocket
  • Collection: Pocket
  • N° dans la collection: 12366
  • Date parution: 2004
  • Nb pages: 128
  • EAN: 9782266147224
  • Série: Best
  • ISBN: 2266147226

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

« Il faut rire avant que d’être heureux, de peur de mourir sans avoir ri. » Ce mot contient toute l’amertume de La Bruyère, il suggère aussi toute sa profondeur et sa tendresse. Timide et solitaire, malchanceux et sans charme, traité comme un valet par les Condé, ses employeurs, ce petit bourgeois parisien se venge par son esprit, sa folie comique, sa terrible lucidité. Dans son livre unique, qu’il couve pendant dix ans, il se déchaîne contre les puissants, les fats, les parvenus, les prétentieux, les snobs. Il a tout observé du spectacle de la rue, de la misère des campagnes et de la vanité de la cour.
Ses réflexions, ses portraits et ses éclats de rire sont des traits de vengeance, q...

« Il faut rire avant que d’être heureux, de peur de mourir sans avoir ri. » Ce mot contient toute l’amertume de La Bruyère, il suggère aussi toute sa profondeur et sa tendresse. Timide et solitaire, malchanceux et sans charme, traité comme un valet par les Condé, ses employeurs, ce petit bourgeois parisien se venge par son esprit, sa folie comique, sa terrible lucidité. Dans son livre unique, qu’il couve pendant dix ans, il se déchaîne contre les puissants, les fats, les parvenus, les prétentieux, les snobs. Il a tout observé du spectacle de la rue, de la misère des campagnes et de la vanité de la cour.
Ses réflexions, ses portraits et ses éclats de rire sont des traits de vengeance, qui annoncent, avant Diderot, les changements futurs. Et quand ce moraliste en guerre contre sa société rêve sur l’énigme de l’être humain, quand il parle de la solitude, du chagrin, des femmes ou de l’amitié, il est aussi notre contemporain.

Source : Pocket

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion De la cour, des grands sur livrenpoche.com

product_id :931332 ref_livre :179717

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X