Livraison suivie gratuite à partir de 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Livres d'occasion en promotion !
Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

  • Etat: Occasion - Bon Etat
  • Date de cette édition: 1998
Commandez avant pour une
expédition le Lundi 21 Oct.

Livraison à 3,15 € (estimatif)
Gratuite dès 20 €

1,00 €

1,49 €

En stock - Disponible

    Informations complémentaires
  • Format: Poche
  • Langue: Français
  • Genre: Littérature > Poésie
  • Editeur: Librio
  • Collection: Librio
  • N° dans la collection: 131
  • Date parution: 1996
  • Nb pages: 116
  • EAN: 9782277301219
  • ISBN: 2277301210

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

« Je songe souvent à ce qui manquerait à la poésie si La Fontaine n'eût pas existé.On n'a saisi de ce promeneur qu'une ombre, sans rien nous révéler de ses démarches, de son temps perdu, de ses intuitions. On a simplement regardé vivre ce provincial anarchiste qui fut le premier poète lyrique de France, celui qui inventa le vers libre, qui a permis tant d'écoles et tant d'artistes jusqu'à Guillaume Apollinaire. Il est plein de promesses que la modernité a tenues. Il appartient, d'origine, à cette famille où l'on ne trouve que des géants de toute taille auxquels les siècles ne font pas peur. La Fontaine est notre Homère. » Léon-Paul FARGUESource : Le Livre de Poche, LGFLes premières Fables...

« Je songe souvent à ce qui manquerait à la poésie si La Fontaine n'eût pas existé.On n'a saisi de ce promeneur qu'une ombre, sans rien nous révéler de ses démarches, de son temps perdu, de ses intuitions. On a simplement regardé vivre ce provincial anarchiste qui fut le premier poète lyrique de France, celui qui inventa le vers libre, qui a permis tant d'écoles et tant d'artistes jusqu'à Guillaume Apollinaire. Il est plein de promesses que la modernité a tenues. Il appartient, d'origine, à cette famille où l'on ne trouve que des géants de toute taille auxquels les siècles ne font pas peur. La Fontaine est notre Homère. » Léon-Paul FARGUESource : Le Livre de Poche, LGFLes premières Fables de La Fontaine, publiées le 31 mars 1668, connaissent un succès foudroyant, et une seconde édition doit être imprimée la même année. Trois siècles plus tard, La Fontaine est toujours dans toutes les bibliothèques et ses Fables peuvent toujours, comme il le désirait, " instruire et plaire". La fable est à la fois un conte dont les héros deviennent très vitefamiliers, et une morale dont la portée, au-delà de la satire d'une époque, est universelle. Les animaux mis en scène ("Tout parle en mon ouvrage, et même les poissons") sont le miroir de la réalité humaine. En nous faisant rire de nous-mêmes, le moraliste espère nous corriger des défauts que nous savons si bien voir chez autrui sans jamais les deviner _chez nous. " Les fables ne sont pas ce qu'elles semblent être": le procès des apparences est l'un des thèmes mes de prédilection de La Fontaine. Le souriceau naïf qui fuit devant un coq et s'approche de son ennemi mortel, le chat, auquel il trouve un air "doux, bénin et gracieux", est à l'image de ceux oui se laissent leurrer par l'aspect purement exi rieur des choses. Le sage, quant lui, sait déjouer les pièges, il recc naît le loup sous son déguiseme de berger, le geai sous les plum du paon. Il ne se laisse éblouir par la flatterie, ni par un luxe trop cher payé; " Fi du plaisir que crainte peut corrompre !" proclar le Rat des champs en dédaignant festin du Rat des villes. Les secrets du bonheur est de savoir se contenter du sort qui nous échoit. A toujours envier, à toujours imiter, nous devenons les artisans de notre propre malheur, tel ce paysan qui tue la poule aux oeufs d'or et finit misérable, "s'étant Iui même ôté le plus beau de son bien. " A travers des exemples concrets, chacune des Fables illustre avec brio une maxime, parfois inoubliable tant sa laconique élégance l'aprofondément gravée dans nos mémoires. A cet art ui que de la formule, La Fontaine joute son merveilleux talent de conteur, créant une inoubliable g lerie de portraits, "dame belette i long corsage", le renard hypocri et le lièvre primesautier... Le détail comique et la sentence lapidai mêlent leurs feux dans un style blouissant, où la richesse du voc bulaire se coule dans des vers di rythme infiniment varié, qui font La Fontaine "la suprême manifes tation du génie français." Source : Grands EcrivainsSource : Tallandier

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion Fables sur livrenpoche.com
1 autre exemplaire de cette édition de Fables
1998 - Occasion - Bon Etat

1,00 €

1,49 €

Ce livre existe aussi dans les collections suivantes

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X