Livraison suivie gratuite pour 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

  • Etat: Occasion - Bon Etat
  • Date de cette édition: 2004

Livraison à 3,15 € (estimatif)
Gratuite dès 20 €

29,90 €

En stock - Disponible

    Informations complémentaires
  • Format: Grand Format
  • Langue: Français
  • Genre: Romans & Fictions > Romans Divers
  • Editeur: Grasset
  • Date parution: 2004
  • Nb pages: 252
  • EAN: 9782246676010
  • ISBN: 2246676010

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

En s'inspirant de l'histoire véridique, mais peu connue, du projet de mariage entre Napoléon 1er et la grande-duchesse Anna Pavlovna, s½ur cadette du tsar Alexandre 1er, Henri Troyat a imaginé les naïves espérances de la princesse à l'idée de son hymen avec un foudre de guerre dont le seul nom terrorisait l'Europe. Tout en sachant qu'elle n'était, sans doute, qu'un pion sur l'échiquier politique, la jeune fille rêvait que " l'Ogre corse " l'avait choisie spontanément. Elle espérait même séduire le redoutable Bonaparte, lui ôter des mains le glaive dont il était si fier et ainsi, faire en sorte que la Russie fût épargnée : rien ne désarme plus sûrement un sabreur que de lui passer la bague...

En s'inspirant de l'histoire véridique, mais peu connue, du projet de mariage entre Napoléon 1er et la grande-duchesse Anna Pavlovna, s½ur cadette du tsar Alexandre 1er, Henri Troyat a imaginé les naïves espérances de la princesse à l'idée de son hymen avec un foudre de guerre dont le seul nom terrorisait l'Europe. Tout en sachant qu'elle n'était, sans doute, qu'un pion sur l'échiquier politique, la jeune fille rêvait que " l'Ogre corse " l'avait choisie spontanément. Elle espérait même séduire le redoutable Bonaparte, lui ôter des mains le glaive dont il était si fier et ainsi, faire en sorte que la Russie fût épargnée : rien ne désarme plus sûrement un sabreur que de lui passer la bague au doigt. C'est le cheminement de cette illusion que l'auteur évoque avec une tendresse ironique, à travers le journal apocryphe de l'éternelle fiancée de Napoléon.Source : Grasset & fasquelle

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion La fiancée de l'ogre sur livrenpoche.com

product_id :2170644 ref_livre :217287

Ce livre existe aussi dans les collections suivantes

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X