Livraison suivie gratuite pour 20 € d'achats via DPD ou relais Pickup et 25 € en Colissimo (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

Me connecter Je m'inscris
0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Sous-total : 0,00 €

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

  • Etat du livre: Occasion - Etat Correct - Pliures, Couv un peu abîmée
  • Date de cette édition: 1973
Commandez avant pour une
expédition le Marsdi 18 Juin.

Livraison à 3,15 € (estimatif)
Gratuite dès 20 €

3,40 €

En stock - Disponible

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

Au lendemain du débarquement de juin 1944, les différents services de Police et de sécurité du Reich - pour une fois d'accord - estiment que la masse impressionnante des détenus des prisons de France ne doit en aucun cas grossir les effectifs des Forces Alliées d'invasion ou de la Résistance, mais au, contraire participer dans les camps de concentration à l'effort de guerre allemand. Rassemblés dans le centre de triage de Compiègne, ces prisonniers alimentent les derniers grands convois de la déportation.Le 2 juillet 1944, ils sont plus de 2 000 entassés dans les wagons à bestiaux du train 7909. Cent hommes par wagon. La température extérieure est de 34 degrés. Les gardiens, irrités par u...

Au lendemain du débarquement de juin 1944, les différents services de Police et de sécurité du Reich - pour une fois d'accord - estiment que la masse impressionnante des détenus des prisons de France ne doit en aucun cas grossir les effectifs des Forces Alliées d'invasion ou de la Résistance, mais au, contraire participer dans les camps de concentration à l'effort de guerre allemand. Rassemblés dans le centre de triage de Compiègne, ces prisonniers alimentent les derniers grands convois de la déportation.Le 2 juillet 1944, ils sont plus de 2 000 entassés dans les wagons à bestiaux du train 7909. Cent hommes par wagon. La température extérieure est de 34 degrés. Les gardiens, irrités par un sabotage de voie et un déraillement de locomotive, interdisent le ravitaillement en eau. Les déportés sombrent dans la folie... des bagarres éclatent... Le 5 juillet, sur le quai de débarquement de Dachau sont alignés plus de cinq cents cadavres de v voyageurs ». Christian Bernadac a recherché et retrouvé 340 survivants du TRAIN DE LA MORT et 215 témoins extérieurs (cheminots, personnel de la Croix-Rouge, etc). Cette enquête sans précédent et trois cents manuscrits inédits, rédigés spécialement pour ce livre, ont permis à l'auteur de reconstituer minutieusement le voyage et l'histoire de chaque wagon.Source : PocketSource : France-Empire (Editions)

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion Le train de la mort sur livrenpoche.com
Autres exemplaires et éditions de Le train de la mort

Egalement disponible dans 4 autres éditions

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X