Livraison suivie gratuite à partir de 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

  • Etat: Occasion - Bon Etat
  • Date de cette édition: 1968
Commandez avant pour une
expédition le Lundi 9 Déc.

Livraison à 3,15 € (estimatif)
Gratuite dès 20 €

18,00 €

En stock - Disponible

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

A l'occasion du bicentenaire de la naissance de George Sand (1804-1876), la réédition de la biographie que lui a consacré André Maurois s'imposait, car l'ouvrage n'a pas été véritablement remplacé. Cette Lélia est avec ses vies de Victor Hugo (Olympio) et de Balzac (Prométhée), l'un des modèles souvent cités du genre biographique. André Maurois a découvert très jeune l'oeuvre de George Sand, par Proust qui admirait la prose fluide et lisse de François le Champi ou de La Petite Fadette et par Alain qui s'inclinait devant l'élévation morale d'une « grande femme » qui épousa les grandes causes du siècle.Au demeurant la vie de George Sand est un sujet éminemment romanesque. Arrièrepetite fill...

A l'occasion du bicentenaire de la naissance de George Sand (1804-1876), la réédition de la biographie que lui a consacré André Maurois s'imposait, car l'ouvrage n'a pas été véritablement remplacé. Cette Lélia est avec ses vies de Victor Hugo (Olympio) et de Balzac (Prométhée), l'un des modèles souvent cités du genre biographique. André Maurois a découvert très jeune l'oeuvre de George Sand, par Proust qui admirait la prose fluide et lisse de François le Champi ou de La Petite Fadette et par Alain qui s'inclinait devant l'élévation morale d'une « grande femme » qui épousa les grandes causes du siècle.Au demeurant la vie de George Sand est un sujet éminemment romanesque. Arrièrepetite fille du Maréchal de Saxe (le vainqueur de Fontenoy), elle compte quelquestêtes couronnées dans sa lignée paternelle, tandis que sa mère, une grisette parisienne à la vie amoureuse bien remplie, semble sortir d'un roman de l'abbé Prévost. Formée à la lecture de Rousseau, mais aussi de Chateaubriand et de Bernardin de SaintPierre, elle quitte son Berry familial pour aller en vraie lionne romantique chercher la gloire et l'amour à Paris. Passions et passades (Balzac, Béranger, Chopin, Lamennais, Liszt, Musset... ) donnent du lustre à sa carrière. Elle emprunte d'ailleurs son nom de plume à l'un de ses premiers amants (Jules Sandeau). Le féminisme romantique, la dénonciation - en noir et blanc - des injustices sociales, inspirent son oeuvre jusqu'à la Révolution de 1848 dont les excès doucheront son enthousiasme. Ses grands romans paysans, ceux que l'on lit encore aujourd'hui, paraissent à partir de 1846. Après un premier « bilan d'étape », Histoire de ma vie (1854-1856), elle abandonne le roman à thèse, se réconcilie avec l'ordre établi sans renier ses amis dont elle demande la grâce à l'Empereur et tout en restant fidèle à l'anti-catholicisme rousseauiste de sa jeunesse. La biographie d'André Maurois fait admirablement comprendre l'unité de sa personnalité. Elle fait également partager l'admiration de ses contemporains et montre bien son influence sur le roman européen de George Eliot à Dostoïevski.Source : Le Livre de Poche

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion Lélia ou la vie de George Sand sur livrenpoche.com
Ce livre existe aussi dans les collections suivantes

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X