Livraison suivie gratuite pour la France et gratuite en Livres & Brochures dans le monde + d'infos

Me connecter Je m'inscris
0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Sous-total : 0,00 €

Encore 0,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Livraison gratuite sur vos livres

Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

  • Etat du livre: Occasion - Etat Correct - Jauni, Problème de collage
  • Date de cette édition: 1958
Commandez avant pour une
expédition le Lundi 17 Déc.

Livraison Gratuite !
(conditions)

3,06 €

En stock - Disponible

    Informations d'édition
  • Type Ouvrage: Poche
  • Langue: Francais
  • Genre: Roman
  • Editeur: J'ai Lu
  • Collection: J'ai Lu
  • N° dans la collection: 17
  • Date parution: 1958
  • Nb pages: 435
  • EAN: 9782277110170
  • ISBN: 2277110175

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

Univers clos de jeunes garçons qu’enserre la stricte discipline d'un collège religieux, l'internat de Saint-Claude est le royaume d'élection des « amitiés particulières ». On les cultive en secret dans cette atmosphère où, un jour d'octobre, pénètre le brillant élève de 3ème, Georges de Sarre, âgé de 14 ans. Séduit par la beauté angélique d'Alexandre Motier, son cadet de 18 mois, qui se trouve dans une autre classe, Georges parvient, en dépit de tous les obstacles, à conquérir l'amitié de l'enfant. La grande qualité d'âme d'Alexandre préservera de toute équivoque la pureté de leur sentiment : le reflet du soleil sur une chevelure, la complicité d'un regard, l'éclat d'une lèvre, la chaleur...

Univers clos de jeunes garçons qu’enserre la stricte discipline d'un collège religieux, l'internat de Saint-Claude est le royaume d'élection des « amitiés particulières ». On les cultive en secret dans cette atmosphère où, un jour d'octobre, pénètre le brillant élève de 3ème, Georges de Sarre, âgé de 14 ans. Séduit par la beauté angélique d'Alexandre Motier, son cadet de 18 mois, qui se trouve dans une autre classe, Georges parvient, en dépit de tous les obstacles, à conquérir l'amitié de l'enfant. La grande qualité d'âme d'Alexandre préservera de toute équivoque la pureté de leur sentiment : le reflet du soleil sur une chevelure, la complicité d'un regard, l'éclat d'une lèvre, la chaleur d'une main, le pacte scellé par un échange de sang, les petits billets, les rendez-vous furtifs, voilà de quoi s'alimente et se fortifie leur amitié. Elle est devenue une religion pour le plus jeune qui va jusqu'à dire à son ami « je t'aime plus que la vie, » Georges parvient à apaiser la vigilance un moment alertée du Supé-rieur et du père Lauzon, leur directeur de conscience, et une délation les affranchira d'une autre surveillance, celle du perspicace, de l'inquiétant père de Trennes : Mais ils sont surpris un jour en flagrant délit d'apartés. Cette fois ce sera la séparation définitive, et, pour les deux enfants, finalement vaincus, un affreux déchirement. Le père Lauzon obtient de Georges, Plus souple que son jeune ami, la restitution des billets d'Alexandre qui les reçoit de la main même de son directeur de conscience. Quel sera le dénouement de la tragédie qui, à ce moment, se joue en silence dans l'âme de cet enfant secret, demeuré d'une inflexible rigueur ? Quant à Georges qui, malgré ses torts, a eu de beaux élans de géné-rosité, saura-t-il surmonter sa souffrance ? Il serait vain de vouloir faire passer ici toute la substance de cette oeuvre riche et forte où l'auteur sonde des profondeurs interdites. Ce chef-d’oeuvre d'analyse psycholo-gique, faite de mesure et de tact, est aussi un livre nourri de poésie et de symboles où ne cesse de briller une érudition qui se laisse pour-tant oublier tant elle fait corps avec le récit.Source : Le Livre de Poche, LGF

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion Les amitiés particulières sur livrenpoche.com
Autres exemplaires et éditions de Les amitiés particulières

Egalement disponible dans 9 autres éditions

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

product_id :624445 ref_livre :30477

Vous aimerez aussi
Donnez votre avis sur ce livre

Commentaires des clients

  • Daphnis et Giton | Commenté par Paul Pléchamp publié le 06/09/14
    Votre note
    Quand on entend le langage des jeunes, et quand on sait les films qu’ils regardent, on se doute qu’un livre comme «Les Amitiés particulières» leur paraîtrait fort anodin. Au reste, cette histoire d’amour entre deux jeunes garçons dans un collège de Jésuites est traitée avec une pudeur et une discrétion que l’auteur a eu grand tort de ne pas conserver par la suite. Tout y est en demi-tante, suivant le mot du «Canard enchaîné».

    N’allons pas croire à la vérité des caractères. Georges de Sarre, le héros principal, j’allais dire le narrateur, possède une culture qui dépasse de trop loin le niveau de son âge : la référence, littéraire ou historique, lui vient trop facilement à la bouche. Mais demande-t-on à Candide ou à M. Bergeret d’être des modèles de psychologie ? Nous sentons bien, en réalité, que ce collégien de quatorze ans c’est Roger Peyrefitte lui-même, docteur Faust rendu à la jeunesse par quelque pacte avec le diable, et qui se hâte de revivre les meilleurs moments de sa vie. Quant à André Ferron, j’y verrais volontiers Montherlant, venu un instant l’accompagner mais voué à disparaître dès le début : un seul roman est trop petit pour contenir ces deux géants.

    S’il faut lire cet ouvrage, et il faut le lire évidemment, c’est pour retrouver la magie d’un des derniers auteurs qui ait su écrire dans notre langue, et qui ait pu trouver encore un public pour le lire et un jury pour le couronner.
Ecrivez votre commentaire sur "Les amitiés particulières" de Roger Peyrefitte
Quelle note donneriez-vous à ce produit ?


Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X