Livraison suivie gratuite pour 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

livre gratuit : polar, roman, jeunesse
Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

Livraison à 3,15 € (estimatif)
Gratuite dès 20 €

Indisponible

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

Sous le titre Les Olympiques sont réunis deux textes publiés - en 1924 : Le paradis à l'ombre des épées et Lés onze devant la porte dorée. Le paradis, c'est le stade, véritable pierre de touche des êtres : dans l'effort s'impose la seule hiérarchie de la valeur personnelle - les distinctions de classe ou de fortune ne comptent pas sur la cendrée. Le sport ne va pas sans cruauté, comme le démontre l'âpre épisode de Mademoiselle de Plémeur, championne du « trois cents », mais sa dureté même fait sa noblesse.Le plus bel exemple de la valeur des jeux du stade, c'est le héros du Paradis et des Onze qui le donne: Jacques Peyrony, le jeune garçon passionné de « l'assoce ».De sa plume nerveuse, «...

Sous le titre Les Olympiques sont réunis deux textes publiés - en 1924 : Le paradis à l'ombre des épées et Lés onze devant la porte dorée. Le paradis, c'est le stade, véritable pierre de touche des êtres : dans l'effort s'impose la seule hiérarchie de la valeur personnelle - les distinctions de classe ou de fortune ne comptent pas sur la cendrée. Le sport ne va pas sans cruauté, comme le démontre l'âpre épisode de Mademoiselle de Plémeur, championne du « trois cents », mais sa dureté même fait sa noblesse.Le plus bel exemple de la valeur des jeux du stade, c'est le héros du Paradis et des Onze qui le donne: Jacques Peyrony, le jeune garçon passionné de « l'assoce ».De sa plume nerveuse, « en forme » comme l'athlète, Henry de Montherlant passe des scènes dé genre à des poèmes en prose.Les Olympiques sont un hommage à l'humanisme du sport en même temps qu'une des oeuvres les plus caractéristiques de MONTHERLANT. Paul Souday écrivit, à leur publication, qu' « elles ouvraient grandes les fenêtres de la chambre où venait de mourir PROUST ».Source : Le Livre de Poche, LGF

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion Les olympiques sur livrenpoche.com
Ce livre existe aussi dans les collections suivantes

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X