Livraison suivie gratuite pour 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

livres pas cher : polar, roman, jeunesse
Chercher un livre
Search Form

Affiner par

Filtre en cours :

  1. Auteur:

    Charles Morgan
  2. Collection:

    Ro ro ro

Format

  1. Poche (1)
Ro ro ro Charles Morgan

GRANDE BRETAGNE

L'écrivain anglais Charles Morgan est né en 1894 dans le Kent. Cadet de la Marine à 12 ans, il navigue jusqu'en 1913, puis démissionne pour préparer l'examen d'entrée à l'universitée d'Oxford. En 1914, lors de la déclaration de guerre, il s'engage, est fait prisonnier, interné en Hollande et libé...

L'écrivain anglais Charles Morgan est né en 1894 dans le Kent. Cadet de la Marine à 12 ans, il navigue jusqu'en 1913, puis démissionne pour préparer l'examen d'entrée à l'universitée d'Oxford. En 1914, lors de la déclaration de guerre, il s'engage, est fait prisonnier, interné en Hollande et libéré en 1917. De ces expériences, il tirera les éléments du célèbre roman Fontaine, paru en 1932.Après ses études à Oxford (1919-1921), il collabore à la critique littéraire et dramatique du Times. Quand éclate la IIe Guerre mondiale en 1939, il reprend du service dans l'Amirauté. Ce grand ami de notre pays (où il jouit d'une haute estime) publie en 1942 un hommage à la RésistanceL'Ode à la France.Comme dans Fontaine et Portrait dans un miroir (Prix Fémina - Vie Heureuse 1929), le néo-platonisme de Charles Mor-gan s'affirme dans Sparkenbroke (1936), Le Voyage (1940), et aussi dans ses œuvres dramatiques : Le fleuve étince-lant (1938,), The River Line (1952), qui ont connu un vif succès.Charles Morgan a publié également un certain nombre d'essais remarqués. Il est mort en Angleterre en 1958.

Source : Le Livre de Poche, LGF
__________________
Il fut entre les deux guerres l'un des romanciers anglo-saxons les plus lus dans le monde : une sorte d'héritier de Thomas Hardy, si l'on veut, douloureusement en quête de l'Esprit (lui-même aimait à se dire « néo-platonicien »). Trois de ses ouvrages en tout cas ont pris rang parmi les classiques de ce siècle : Fontaine (1932), Sparkenbroke (1936) - et ce Portrait dans un miroir (1929) qui les avait précédés de peu. Trois titres qui ont fait les beaux jours de la collection « Le Livre de Poche » à ses débuts, que l'on a un peu oubliés ensuite - disons pendant le dernier tiers du siècle - et que l'on ne retrouve pas sans surprise, dans la mesure où l'imaginaire qui les habite a su garder intactes l'âpreté, la grandeur sombre, la noble mélancolie qui sont leur marque de fabrique : autant de vertus qui ne se démodent finalement pas, pour peu qu'elles soient cultivées sans complaisance... et que l'on peinerait bien à retrouver dans le roman d'aujourd'hui.

Source : Libretto, Phébus

1 résultat

Afficher

4,55 €
Poche, Occasion - Bon Etat Occasion - Bon Etat
Anglais Livre en Allemand

1 résultat

Afficher

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X