Livraison suivie gratuite pour 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Chercher un livre
Search Form

Affiner par

Filtre en cours :

  1. Auteur:

    Stendhal
  2. Collection:

    L'Intégrale

Format

  1. Grand Format (1)
L'Intégrale Stendhal

FRANCE METROPOLITAINE

STENDHAL, de son vrai nom Henri Beyle, est né à Grenoble en 1783. Fils d'avocat, il fait ses études chez les jésuites, puis à l'École Centrale de Grenoble. Brouillé avec sa famille, il part pour Paris le lendemain du 18 Brumaire. Admirateur de Bonaparte, incarnation de « la république bottée », i...

STENDHAL, de son vrai nom Henri Beyle, est né à Grenoble en 1783. Fils d'avocat, il fait ses études chez les jésuites, puis à l'École Centrale de Grenoble. Brouillé avec sa famille, il part pour Paris le lendemain du 18 Brumaire. Admirateur de Bonaparte, incarnation de « la république bottée », il court en Italie pour participer à la guerre comme sous-lieutenant au 6e Dragon. Il démissionne en 1801, plus attiré par la Scala de Milan que par l'armée. De vingt à trente ans, il est commis épicier, intendant des domaines de l'Empereur, auditeur au Conseil d'État et inspecteur général du mobilier de la couronne. Il entre finalement dans la diplomatie. Il voyage, mais revient toujours à Milan. Il a de nombreuses liaisons. Il écrit les Vies de Haydn, de Mozart et de Métastase (1814). Il achève une Histoire de la peinture en Italie, une Vie de Napoléon (1817) et de Rossini (1823), un essai sur Racine et Shakespeare (24-25), dans lequel on voit un manifeste du romantisme. D'un nouveau complot contre les industriels et Armance paraissent en 25 et 27. Bien que son libéralisme le fasse expulser de Milan en 1820 et 28, les libéraux le regardent d'un mauvais oeil. Ses oeuvres n'obtiennent pas meilleur accueil. Rome, Naples et Florence (1817) est « un ouvrage mal famé... (aux) principes politiques pernicieux » (Rapport de Police). La « Gazette de France » décrète : « Il est presque temps que M. de Stendhal change( ... ) pour toujours de manière et de style » quand paraît Le Rouge et le Noir (1830). Nommé Consul de France à Trieste en 30, il est muté en 31, à Civita-Vecchia. Ses Souvenirs d'Egolisme datent de 32. Il commence en 1834 Lucien Leuwen et, en 35, Henri Brulard. Il publie les Mémoires dun Touriste en 1838, la Chartreuse de Parme en 1839. Stendhal Ae Milanais » meurt d'une attaque à Paris, en 1842.

Source : Le Livre de Poche, LGF

1 résultat

Afficher

3,97 €
Grand Format, Occasion - Bon Etat - Avec jaq Occasion - Bon Etat - Avec jaq

1 résultat

Afficher

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X