Livraison suivie gratuite pour 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Vos livres éthiques, solidaires en soldes en stock ici
Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

  • Etat: Occasion - Bon Etat
  • Date de cette édition: 1993

Livraison à 3,19 € (estimatif)
Gratuite dès 20 €

3,65 €

En stock - Disponible

    Informations complémentaires
  • Format: Poche
  • Langue: Français
  • Genre: Romans & Fictions > Romans Divers
  • Editeur: 10-18
  • Collection: 10-18
  • N° dans la collection: 545
  • Date parution: 1971
  • Nb pages: 224
  • Titre original: The soft Machine
  • EAN: 9782264007025
  • Série: Domaine Etranger
  • ISBN: 2264007028

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

« De même que Jérôme Bosch représentait les détails les plus effroyables et les plus diaboliques avec une infinie délicatesse et un humour à la Puck qui nous évoquent les châteaux de l'horreur dont l'Enfer est peuplé, de même Burroughs nous laisse avec la vision intime, détaillée de ce que pourrait être l'Enfer, un Enfer qui peut-être nous attend, produit final et apogée de la révolution. Au bout de la médecine est la drogue, au bout de la vie est la mort, au bout de l'homme est peut-être l'Enfer qui nous vient des vanités de l'esprit. La galerie de monstres, génies à demi fous, infirmes, charlatans, criminels, pervers et bêtes en putréfaction de l'œuvre de William Burroughs déploie, comm...

« De même que Jérôme Bosch représentait les détails les plus effroyables et les plus diaboliques avec une infinie délicatesse et un humour à la Puck qui nous évoquent les châteaux de l'horreur dont l'Enfer est peuplé, de même Burroughs nous laisse avec la vision intime, détaillée de ce que pourrait être l'Enfer, un Enfer qui peut-être nous attend, produit final et apogée de la révolution. Au bout de la médecine est la drogue, au bout de la vie est la mort, au bout de l'homme est peut-être l'Enfer qui nous vient des vanités de l'esprit. La galerie de monstres, génies à demi fous, infirmes, charlatans, criminels, pervers et bêtes en putréfaction de l'œuvre de William Burroughs déploie, comme nulle part ailleurs, la panoplie moderne des vanités de l'esprit humain, des excès malfaisants qui apparaissent quand l'idée de puissance personnelle ou intellectuelle est placée au-dessus des compassions de la chair. »
Norman Mailer

Source : 10-18

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion La machine molle sur livrenpoche.com
Ce livre existe aussi dans les collections suivantes

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X