Livraison suivie gratuite pour 20 € d'achats via DPD ou relais Pickup et 25 € en Colissimo (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

Me connecter Je m'inscris
0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Sous-total : 0,00 €

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

15% de remise livre occasion

Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

  • Etat du livre: Occasion - Bon Etat
  • Date de cette édition: 2002
Commandez avant pour une
expédition le Lundi 20 Mai.

Livraison à 3,15 € (estimatif)
Gratuite dès 20 €

2,03 €

En stock - Disponible

    Informations d'édition
  • Format: Poche
  • Langue: Français
  • Genre: Sciences humaines > Sociologie
  • Editeur: Pocket
  • Collection: Agora
  • N° dans la collection: 163
  • Date parution: 1995
  • Nb pages: 320
  • Titre original: Die Gesellschaft der Individuen
  • EAN: 9782266065771
  • ISBN: 2266065777

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

Pour Elias, les individus sont liés les uns aux autres par des liens de dépendance réciproque qui constituent la société même. C'est sous l'effet de cette imbrication que les comportements se sont modifiés au cours des siècles. L'idée moderne de l'individu – cet idéal du moi qui veut exister par lui-même –n'est apparue en Occident qu'au terme d'un long processus, qui est indissociable de la domination des forces de la nature par les hommes et de la différenciation progressive des fonctions sociales. L'individu et la société ne sont donc pas deux entités distinctes, et la dépendance croissante des États les uns à l'égard des autres place les hommes dans un processus d'intégration au niveau...

Pour Elias, les individus sont liés les uns aux autres par des liens de dépendance réciproque qui constituent la société même. C'est sous l'effet de cette imbrication que les comportements se sont modifiés au cours des siècles. L'idée moderne de l'individu – cet idéal du moi qui veut exister par lui-même –n'est apparue en Occident qu'au terme d'un long processus, qui est indissociable de la domination des forces de la nature par les hommes et de la différenciation progressive des fonctions sociales. L'individu et la société ne sont donc pas deux entités distinctes, et la dépendance croissante des États les uns à l'égard des autres place les hommes dans un processus d'intégration au niveau planétaire. La création des Nations unies et de la Banque mondiale en a été l'une des premières expressions. Le développement d'une nouvelle éthique universelle et, surtout, les progrès d'une conscience d'appartenance à l'humanité tout entière en sont des signes évidents. Source : Pocket

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion La société des individus sur livrenpoche.com

product_id :1943565 ref_livre :34960

Autres exemplaires et éditions de La société des individus

Egalement disponible dans 1 autres éditions

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X