Livraison suivie gratuite pour 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

livres pas cher : polar, roman, jeunesse
Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

  • Etat: Occasion - Etat Correct - Livre Bibliothèque avec étiq, tampon intérieur, Co
  • Date de cette édition: 2016

Livraison à 3,15 € (estimatif)
Gratuite dès 20 €

3,97 €

En stock - Disponible

    Informations complémentaires
  • Format: Grand Format
  • Langue: Français
  • Genre: Romans & Fictions > Romans Divers
  • Editeur: Editions Bruno Doucey
  • Date parution: 2016
  • Nb pages: 128
  • EAN: 9782362290947
  • ISBN: 9782362290947

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

1916 : tranchée de première ligne, au lieu dit le Bois des Buttes. Le 17 mars, vers seize heures, le sous-lieutenant Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire, engagé volontaire surnommé Cointreau-whisky, est atteint à la tempe par un éclat d'obus. Un cruel compte à rebours retrace les vingt-quatre heures précédant l'impact. La camaraderie, la trouille, les infimes moments de calme, la musique des bombes, une odeur qui surgit dans le soir, la faim, la paix qu'on attend, la mort qui vague, le souvenir de l'amour... - c'est cette curieuse alchimie que saisit le récit de Raphaël Jerusalmy, montrant Apollinaire, l'artiste, le combattant, le soldat de l'art, traquant la poésie jusque dans la bat...

1916 : tranchée de première ligne, au lieu dit le Bois des Buttes. Le 17 mars, vers seize heures, le sous-lieutenant Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire, engagé volontaire surnommé Cointreau-whisky, est atteint à la tempe par un éclat d'obus. Un cruel compte à rebours retrace les vingt-quatre heures précédant l'impact. La camaraderie, la trouille, les infimes moments de calme, la musique des bombes, une odeur qui surgit dans le soir, la faim, la paix qu'on attend, la mort qui vague, le souvenir de l'amour... - c'est cette curieuse alchimie que saisit le récit de Raphaël Jerusalmy, montrant Apollinaire, l'artiste, le combattant, le soldat de l'art, traquant la poésie jusque dans la bataille. La guerre pourrait au moins servir à ça : vivre chaque minute comme si demain n'existait pas, écrire chaque ligne comme si c'était la dernière.Source : Actes sud

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion Les obus jouaient à pigeon vole sur livrenpoche.com

product_id :2220627 ref_livre :377950

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X