Inouïes. Les voies de la miséricorde

François Varone

Title

18,69 €

Disponibilité : En Stock

Informations complémentaires

  • Livre en Grand format Livre Grand Format
  • Livre en français Livre en Français
  • Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, en Mondial Relay), Gratuite dès 20 € Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, en Mondial Relay), Gratuite dès 20 €
  • Expédié sous 24h (jour ouvré) Expédié sous 24h (jour ouvré)

Résumé de "Inouïes. Les voies de la miséricorde"

La précarité de l'existence est le pain quotidien de l'expérience personnelle et l'écho que nous renvoient les médias. L'homme, attiré par l'harmonie, le plaisir, le bonheur, bute d'autant plus durement contre ce non-sens universel. Si certains peuvent accuser la fatalité ou la malchance, les croyants de tous horizons se trouvent... Voir plus...

  • "Inouïes. Les voies de la miséricorde" de François Varone
  • Collection : Cerf GF chez Cerf
  • Genre : Théologie
  • Paru en 1995 dans cette collection
  • Livre en Grand format Livre Grand Format
  • Livre en français Livre en Français
  • EAN : 9782204050869

La précarité de l'existence est le pain quotidien de l'expérience personnelle et l'écho que nous renvoient les médias. L'homme, attiré par l'harmonie, le plaisir, le bonheur, bute d'autant plus durement contre ce non-sens universel. Si certains peuvent accuser la fatalité ou la malchance, les croyants de tous horizons se trouvent finalement confrontés à la personne de Dieu. La Bible elle-même ne cherche pas de faux-fuyants.
Elle n'accuse pas d'abord le péché originel, qui ferait porter toute la responsabilité à l'homme, ou le diable, qui " innocenterait " peut-être et Dieu et l'homme, mais en les privant de toute responsabilité. Il faut donc en revenir à Dieu lui-même, mis en cause pour son rôle ou son absence dans l'histoire. Cette sourde interrogation, dont maints témoins croyants ou athées se sont fait l'écho à travers les siècles, peut-être entendue à nouveau à partir de la situation particulière du peuple d'Israël dans l'histoire du salut.
Paul, le premier, s'en est fait le porte-parole. Pourquoi Dieu, qui a choisi Israël pour être témoin de son salut sur terre, l'aurait-il apparemment abandonné en ne lui permettant pas de reconnaître la Passion et la Résurrection de son Fils ? Et, pour nous, après Auschwitz, comment comprendre le silence de Dieu ? François Varone reprend pied à pied la réflexion de Paul dans l'épître aux Romains. Dans une démarche rigoureuse et exigeante, il interroge le mystère du dessein de Dieu : que ce soit le malheur infligé par autrui ou l'errance personnelle, l'échec est dominé par la miséricorde universelle de Dieu.
Et le destin d'Israël lui-même, loin d'être dévalué par la naissance du christianisme, apparaît dans sa signification universelle qui rend contraire à l'Evangile tout antisémitisme à fondement théologique.

Source : Cerf

Produits récemment consultés