La fragile armada. La marche des zapatistes

Jacques Blanc

Title

4,79 €

Disponibilité : En Stock

Informations complémentaires

  • Livre en Grand format Livre Grand Format
  • Livre en français Livre en Français
  • Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, en Mondial Relay), Gratuite dès 20 € Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, Espagne en Mondial Relay),
    Gratuite dès 20 €
  • Expédié sous 24h (jour ouvré)


  • Expédié sous 24/48h (jour ouvré)

  • Paiement sécurisé

Résumé de "La fragile armada. La marche des zapatistes"

La parole et le sens contre le pouvoir et le sang. Les zapatistes n'avaient jamais dit de manière aussi dense et aussi poétique que lors de la marche sur Mexico en février et mars 2001 ce qui fait l'esprit de leur mouvement et qui en explique le formidable écho. Cette... Voir plus...

  • Acheter La fragile armada. La marche des zapatistes de Jacques Blanc d'occasion.
  • chez Métailié Anne-Marie
  • Genre : Amérique Centrale & du Sud
  • Paru en 2001 dans cette collection
  • EAN : 9782864243953

La parole et le sens contre le pouvoir et le sang. Les zapatistes n'avaient jamais dit de manière aussi dense et aussi poétique que lors de la marche sur Mexico en février et mars 2001 ce qui fait l'esprit de leur mouvement et qui en explique le formidable écho. Cette fragilité qui en est la force. Les zapatistes tentent de s'arracher à la fatalité de la violence. Curieux guérilleros qui n'ont combattu que douze jours, en janvier 1994, avant de se transformer en un mouvement armé non violent, qui marchent sur Mexico les mains nues, mais avec leurs passe-montagnes. " Nous autres Indiens, nous étions invisibles, il a fallu que nous nous cachions le visage pour que l'on nous voie. " Leurs armes, ce sont les mots. Ceux de Marcos, le passeur, fenêtre entre le monde indien et l'univers des autres Mexicains, le nôtre aussi. Ceux de ses " s?urs et frères " indiens qu'il accompagne dans la fin du silence, la prise de parole. Un feu roulant de paroles nouvelles, qui, à travers communautés, villes et villages, gagnent le c?ur du Mexique, se font entendre sur le Zocalo, la place centrale de " la plus grande ville du monde ", à la tribune du Congrès et au-delà des frontières, jusqu'à nous.

Source : Métailié Anne-Marie

Liquid error: Could not find asset snippets/azexo-footer-scripts.liquid