La vie et les miracles de la bienheureuse isabelle de France, soeur de saint Louis

Agnès D' Harcourt

Title

22,99 €

Disponibilité : En Stock

Informations complémentaires

  • Livre en Grand format Livre Grand Format
  • Livre en français Livre en Français
  • Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, en Mondial Relay), Gratuite dès 20 € Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, Espagne en Mondial Relay),
    Gratuite dès 20 €
  • Expédié sous 24h (jour ouvré) Expédié sous 24/48h (jour ouvré)

  • Paiement sécurisé
  • Acheter La vie et les miracles de la bienheureuse isabelle de France, soeur de saint Louis de Agnès D' Harcourt d'occasion.
  • chez Cerf
  • Genre : Biographie
  • Paru en 2012 dans cette collection
  • EAN : 9782204097338

Née en mars 1225, fille de Louis VIII et de Blanche de Castille, Isabelle de France est la soeur cadette du futur Louis IX, Saint Louis. Après les refus qu'elle opposa à deux projets de mariage, le pape approuve finalement son dessein de vivre en perpétuelle virginité sans pour autant entrer dans les ordres. La princesse décide d'utiliser la dot qui aurait dû servir à son mariage pour fonder un monastère, à Longchamp, près de Paris.
Suivant l'exemple de Claire d'Assise, qui - première femme à l'avoir fait - a rédigé la règle de son ordre, Isabelle établit elle-même celle de Longchamp en 1255. Pour ce faire, elle prend conseil des plus grands maîtres franciscains parisiens de l'époque, en particulier Bonaventure. Forme adoucie par rapport à celle de Claire d'Assise, cette règle autorise les religieuses à hériter et à posséder des biens en commun.
Approuvée en 1259, remaniée en 1263, elle fut adoptée par plusieurs monastères de " riches clarisses " liés à la famille royale : Troyes, Provins, Toulouse. La construction du monastère est achevée en 1259. Isabelle de France s'y retire pour vivre parmi les moniales, sans pour autant faire partie de leur ordre. Elle meurt le 23 février 1270. Les biographes de Saint Louis sont peu prolixes au sujet d'Isabelle de France.
Ce n'est que par le récit hagiographique rédigé vers 1279-1281 par son ancienne dame de compagnie, Agnès d'Harcourt, à la demande de Charles d'Anjou, le frère du roi, que l'on découvre en elle un personnage essentiel de l'entourage de Saint Louis. Ce récit présente la sainteté d'Isabelle à mi-chemin entre le modèle de sainteté de Claire d'Assise et celui, royal et masculin, de Saint Louis. Quarante miracles sont ensuite présentés.
Isabelle de France a été béatifiée en 1521 par le pape Léon X. Son culte a existé, au moins au monastère de Longchamp, comme en témoigne un office élaboré au XVIe siècle. Son rôle est aujourd'hui redécouvert par les historiens.

Source : Cerf