l'église des premiers siècles

Vallery-Radot Maurice

Title

3,99 €

Disponibilité : En Stock

Informations complémentaires

  • Livre en Grand format Livre Grand Format
  • Livre en français Livre en Français
  • Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, en Mondial Relay), Gratuite dès 20 € Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, Espagne en Mondial Relay),
    Gratuite dès 20 €
  • Expédié sous 24h (jour ouvré) Expédié sous 24/48h (jour ouvré)

  • Paiement sécurisé
  • Acheter l'église des premiers siècles de Vallery-Radot Maurice d'occasion.
  • chez Librairie académique perrin
  • Genre : Catholicisme
  • 433 pages
  • Paru en 1999 dans cette collection
  • EAN : 9782262014674

Comment la petite communauté juive groupée autour des apôtres a-t-elle pu en trois siècles devenir la religion du salut universel dont l'empereur Constantin consacra le triomphe en 313, en donnant la liberté religieuse aux chrétiens et en se convertissant lui-même ? L'ouvrage de Maurice Vallery-Radot répond à cette question fondamentale. Déclarée illégale, persécutée par le pouvoir, combattue sans relâche par une intelligentsia qu'elle dérange, secouée par l'assaut perpétuel des hérésies, l'Eglise des premiers siècles n'en poursuit pas moins une marche en avant prodigieuse sous l'autorité des successeurs des apôtres : les papes et les évêques. L'unité doctrinale de ces derniers fait leur force. Sous l'impulsion de ces pasteurs, l'Église parviendra à s'insérer avec bonheur dans la brillante civilisation gréco-romaine dont elle s'enrichira des meilleurs apports. Gestionnaires d'importantes richesses provenant de la générosité des fidèles, l'Eglise de Rome et les grandes Eglises orientales d'Antioche, d'Alexandrie, d'Éphèse les répandent sans compter, mais non sans discernement : ils ouvrent notamment les premiers hôpitaux, hospices et orphelinats. Très vite, le christianisme atteint et relie toutes les couches sociales. Dès la fin du Ier siècle voisinent dans ses rangs l'esclave et le consul de Rome. A la fin du siècle, on trouve des chrétiens dans toutes les parties de l'Empire et, au terme du IVe siècle, on peut dire que l'Eglise a établi tous les principes de vie, de morale et de civilisation sous lesquels nous vivons aujourd'hui.

Source : Librairie académique perrin