Poste n°3. Hôte des talibans

Michel Peyrard

Title

3,71 €

Disponibilité : En Stock

Informations complémentaires

  • Livre en Grand format Livre Grand Format
  • Livre en français Livre en Français
  • Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, en Mondial Relay), Gratuite dès 20 € Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, Espagne en Mondial Relay),
    Gratuite dès 20 €
  • Expédié sous 24h (jour ouvré) Expédié sous 24/48h (jour ouvré)

  • Paiement sécurisé
  • Acheter Poste n°3. Hôte des talibans de Michel Peyrard d'occasion.
  • chez Pauvert Jean-Jacques
  • Genre : Histoire
  • 224 pages
  • Paru en 2002 dans cette collection
  • EAN : 9782720214653

Auteur : Grand reporter à Paris Match, spécialisé dans les reportages de guerre, Michel Peyrard couvre depuis 15 ans les conflits de la planète au Nicaragua, en Arménie, Roumanie, dans le Golfe, au Rwanda, en Bosnie, au Kossovo, en Tchétchénie, en Afghanistan... Fin 1999, il est le seul reporter occidental présent à Grozny assiégée par l'armée russe, peu avant la chute de la ville, ce qui lui vaut le prestigieux Prix Louis Hachette. Livre : Le 9 octobre dernier, deux jours après le début des frappes américaines, Michel Peyrard est interpellé par les Taliban sur le territoire afghan, où il tente de faire son métier : « Y aller voir », le seul credo du reporter de terrain. Accusé d'espionnage, encourant la peine de mort, il est emprisonné durant 25 jours au « Poste nº3 » de Jalalabad, un centre pour détenus politiques. Durant son séjour dans les prisons talibanes, il n'a cessé d'interroger ses geôliers et ses codétenus opposants au régime, et nous propose un témoignage unique sur l'Aghanistan au coeur de la guerre. Alliant expérience professionnelle et rigueur factuelle, son récit nous fait découvrir les Afghans dans leur réalité quotidienne, leur complexité, leur désespoir, leurs failles, leur humour souvent, dans des circonstances d'isolement qui permettent aux langues de ses délier, aux hommes de se révéler. Les Taliban racontés par le seul journaliste occidental présent dans leur camp durant la guerre en Afghanistan.

Source : Pauvert