Livraison suivie gratuite pour 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

  • Etat: Occasion - Bon Etat
  • Date de cette édition: 2010

Livraison à 3,19 € (estimatif)
Gratuite dès 20 €

4,00 €

En stock - Disponible

    Informations complémentaires
  • Format: Grand Format
  • Langue: Français
  • Genre: Romans & Fictions > Classiques
  • Editeur: Le Figaro
  • Collection: La bibliothèque
  • Date parution: 2010
  • Nb pages: 730
  • EAN: 9782810501281
  • ISBN: 9782810501281

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

« Tu seras journaliste u, lui chiait sa conscience, comme la sorcière criait à Macbeth « Tu seras roi n. Être journaliste, c'est devenir proconsul dans la République (les lettres. avoir tous les pouvoirs. L'ambition dévoiera Lucien Chardon. Ses poèmes ont séduit la noblesse de province. Il monte à Paris, prend le nom de sa mère, de Rubempré, et s'introduit avec succès dans la presse et les milieux littéraires. Enivré de gloire, c'est un dandy avec tilbury et canne à pommeau d'argent. Qu'importe s'il a ruiné sa sueur et David, l'imprimeur d'Angoulème, s'il a perdu son âme pour réussir.Cette fresque tirée (les Scènes de la vie de province est prodigieuse. La caricature des journalistes et d...

« Tu seras journaliste u, lui chiait sa conscience, comme la sorcière criait à Macbeth « Tu seras roi n. Être journaliste, c'est devenir proconsul dans la République (les lettres. avoir tous les pouvoirs. L'ambition dévoiera Lucien Chardon. Ses poèmes ont séduit la noblesse de province. Il monte à Paris, prend le nom de sa mère, de Rubempré, et s'introduit avec succès dans la presse et les milieux littéraires. Enivré de gloire, c'est un dandy avec tilbury et canne à pommeau d'argent. Qu'importe s'il a ruiné sa sueur et David, l'imprimeur d'Angoulème, s'il a perdu son âme pour réussir.Cette fresque tirée (les Scènes de la vie de province est prodigieuse. La caricature des journalistes et des libraires-éditeurs est féroce. Chaque personnage de cette Comédie humaine déborde d'énergie, celle dont Balzac était plein. Mais, semblent nous dire les Illusions perdues, consacrer cette énergie à se pousser dans la société c'est rater la vie et ses vraies richesses.Source : Le Livre de Poche

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion Illusions perdues sur livrenpoche.com
Ce livre existe aussi dans les collections suivantes

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X