Livraison suivie gratuite à partir de 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

  • Etat: Occasion - Bon Etat
  • Date de cette édition: 2002
Commandez avant pour une
expédition le Vendredi 13 Déc.

Livraison à 3,15 € (estimatif)
Gratuite dès 20 €

3,04 €

En stock - Disponible

    Informations complémentaires
  • Format: Poche
  • Langue: Français
  • Genre: Jeunesse
  • Editeur: Casterman
  • Collection: Lecture en Poche
  • N° dans la collection: 192
  • Date parution: 2002
  • Nb pages: 128
  • EAN: 9782203119284
  • Série: Comme la vie
  • ISBN: 2203119284

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

Ranko et Fran en ont marre des sales plans de ce bâtard de Branimir. Branimir pour qui il faut laver les pare-brise, gratter un maximum d'argent.
Les garçons sont partis, ils ont pris la route. Ils ne demandent rien à personne, ils se débrouillent bien. Une fois, quand même, ils acceptent l'hospitalité d'une drôle de femme avec un drôle de nom : “Europe”. Elle est riche, douce, mais il ne faut jamais traîner, dit le grand Ranko, Ranko le maître du monde. Il ne faut pas penser au passé, à quand ils avaient leurs parents, en Slovénie.
Les garçons mangent des sardines, chapardent, avancent. Et tant pis si leur fuite ne les mène nulle part. Ils veulent aller voir la mer, se baigner, ils...

Ranko et Fran en ont marre des sales plans de ce bâtard de Branimir. Branimir pour qui il faut laver les pare-brise, gratter un maximum d'argent.
Les garçons sont partis, ils ont pris la route. Ils ne demandent rien à personne, ils se débrouillent bien. Une fois, quand même, ils acceptent l'hospitalité d'une drôle de femme avec un drôle de nom : “Europe”. Elle est riche, douce, mais il ne faut jamais traîner, dit le grand Ranko, Ranko le maître du monde. Il ne faut pas penser au passé, à quand ils avaient leurs parents, en Slovénie.
Les garçons mangent des sardines, chapardent, avancent. Et tant pis si leur fuite ne les mène nulle part. Ils veulent aller voir la mer, se baigner, ils découvrent la nature, où enfin ils se sentent bien. Parce que avec les gens, ça ne marche jamais vraiment, comme s'il y avait une barrière entre eux, une frontière qu'ils ne peuvent jamais franchir.

Source : Casterman

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion Les frontières sur livrenpoche.com

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X