Livraison suivie gratuite à partir de 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Livres d'occasion en soldes!
Chercher un livre
Search Form

Nos rayons

  • Etat: Occasion - Bon Etat
  • Date de cette édition: 1991
Commandez avant pour une
expédition le Lundi 20 Janv.

Livraison à 3,15 € (estimatif)
Gratuite dès 20 €

2,70 €

En stock - Disponible

    Informations complémentaires
  • Format: Poche
  • Langue: Français
  • Genre: Romans & Fictions > Romans Divers
  • Editeur: Seuil
  • Collection: Points Roman
  • N° dans la collection: 466
  • Date parution: 1991
  • Nb pages: 342
  • EAN: 9782020133043
  • ISBN: 2020133040

Garanties & Services

Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Stock direct
Service personnalisé

Résumé

« Je n'ai jamais aimé que les hommes cruels », m'avait déclaré Louise Brooks. « Les hommes gentils, c'est triste, mais on ne les aime pas. On tes aime beaucoup mais sans plus. Vous connaissez une femme qui a perdu la tête pour un gentil garçon? Moi non. Un homme cruel est léger, riche, infiniment mystérieux... Impré¬visible. Il vous tient en haleine. Alors qu'on finit par en vouloir à un homme à qui on peut toujours faire confiance... Mais vous aussi vous aimez les hommes cruels, n'est-ce pas? Vous n'aimez pas qu'ils vous approchent? »J'avais hoché la tête.Hélas ! les hommes cruels ne courent pas les rues. Pour être cruel, il faut être oisif. Gamberger sans fin les petites ruses qui vont ...

« Je n'ai jamais aimé que les hommes cruels », m'avait déclaré Louise Brooks. « Les hommes gentils, c'est triste, mais on ne les aime pas. On tes aime beaucoup mais sans plus. Vous connaissez une femme qui a perdu la tête pour un gentil garçon? Moi non. Un homme cruel est léger, riche, infiniment mystérieux... Impré¬visible. Il vous tient en haleine. Alors qu'on finit par en vouloir à un homme à qui on peut toujours faire confiance... Mais vous aussi vous aimez les hommes cruels, n'est-ce pas? Vous n'aimez pas qu'ils vous approchent? »J'avais hoché la tête.Hélas ! les hommes cruels ne courent pas les rues. Pour être cruel, il faut être oisif. Gamberger sans fin les petites ruses qui vont égratigner puis saigner l'autre à blanc, le forcer à attendre, à supplier, à se rendre, lui instiller le poison sous la peau même et l'enchaîner à vous pour l'éternité.Alors, mon petit Papa chéri, t'as compris? Tu vois ce qu'il te reste à faire? Toi qui es peinard LA-HAUT... Tâche de repérer un type bien et de me l'envoyer fissa. Tu connais mes goûts : un peu comme toi quoi, grand, brun, flegmatique et qui m'en fait voir de toutes les couleurs. Un avec qui faire la guerre. Et la paix. La guerre. Et encore la paix. Un qui ne se rende jamais...Source : Points

Lire la suite
Acheter le livre d'occasion Les hommes cruels ne courent pas les rues sur livrenpoche.com
Ce livre existe aussi dans les collections suivantes

Vous trouverez aussi ce livre dans ces rayons

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X