Livraison suivie gratuite pour 20 € d'achats (France Métropolitaine) + d'infos

Book Hémisphères est une SCIC et entreprise d'insertion à but non lucratif

0,00 € 0 Mon panier

Votre panier est vide.

Encore 20,00 € pour obtenir la livraison gratuite (France) (France, conditions)

Chercher un livre
Search Form
Albert T'Serstevens

-

La biographie de A. t'Serstevens, écrivain français de père flamand et de mère provençale, doit se résumer presque entièrement dans ses voyages. Il visite l'Egypte, en 1910, du Delta à Philae. Ruiné, il devient successivement employé dans une librairie, puis secrétaire d , un banquier. En 1911, i...

La biographie de A. t'Serstevens, écrivain français de père flamand et de mère provençale, doit se résumer presque entièrement dans ses voyages. Il visite l'Egypte, en 1910, du Delta à Philae. Ruiné, il devient successivement employé dans une librairie, puis secrétaire d , un banquier. En 1911, il publie à Paris son premier livre, Poèmes en prose, et vient peu après s'installer à Paris où il vit de journaliste jusqu'à la guerre. Il est mobilisé de novembre 1916 à mai 1919, année où il publie son premier roman : Les Sept parmi les hommes. Il ne cessera plus désormais de voyager, ce qui ne l'empêche pas de nous avoir donné jusqu'ici plus de cent ouvrages. Il visite d'abord l'Italie qu'il parcourt à pied, en plusieurs séjours, ce qui lui a donné l'idée de son roman Le Vagabond sentimental. Il voyage ensuite dans la plupart des pays d'Europe, entre autres l'Espagne, la Yougoslavie et le Portugal dont il a donné Trois itinéraires. De plus lointains voyages le portent à New York, à l'Equateur et au Chili et une première fois à Tahiti. Pendant la première année de la guerre de 1939, il est chargé de missions en Espagne, dans les Balkans et en Turquie où son activité lui permet de rendre de grands services à son pays. Résolu à ne pas qui . tter Paris pendant l'occupation, il repart en 1946 explorer en détail Tahiti et la Polynésie, et rentre fin 1949 en rapportant les trois volumes de Tahiti et sa couronne. En 1952 paraît La Grande plantation, celui de ses livres qu'il préfère. En 1954, Regards vers la jeunesse.Le Grand Prix littéraire de la Mer et de l'Outre-Mer lui est attribué en 1953 pour l'ensemble de son oeuvre, et en 1954, le Grand Prix de la Société des Gens de Lettres pour le même ensemble, tandis qu'il s'apprête à s'embarquer sur un cargo qui le conduira par Miami et La Havane jusqu'au Mexique. A. t'Serstevens voyage toujours accompagné de sa femme, Amandine Doré, la dessinatrice bien connue, qui ornera de ses dessins la plupart de ses livres.Source : Le Livre de Poche, LGF

10 résultats

Afficher

10 résultats

Afficher

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations ici.
X