La vie des français sous l'occupation

Henri Amouroux

Title

10,11 €

Disponibilité : En Stock

Informations complémentaires

  • Livre en Grand format Livre Grand Format
  • Livre en français Livre en Français
  • Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, en Mondial Relay), Gratuite dès 20 € Livraison à 1.99 € (France, Belgique, Lux, en Mondial Relay), Gratuite dès 20 €
  • Expédié sous 24h (jour ouvré) Expédié sous 24h (jour ouvré)

Résumé de "La vie des français sous l'occupation"

Les Français ? Ils sont plus de quarante millions en juin quarante lorsque les Allemands occupent la France. Et ce livre raconte leur vie quotidienne. Au moment d'entamer de longues recherches, Henri AMOUROUX s'est aperçu, lorsqu'il évoquait les années d'Occupation, que ceux-là mêmes qui doutaient de l'opportunité d'un tel travail... Voir plus...

  • "La vie des français sous l'occupation" de Henri Amouroux
  • Collection : Les grandes études contemporaines chez Fayard
  • Genre : Occupation
  • 578 pages
  • Paru en 1961 dans cette collection
  • Livre en Grand format Livre Grand Format
  • Livre en français Livre en Français

Les Français ? Ils sont plus de quarante millions en juin quarante lorsque les Allemands occupent la France. Et ce livre raconte leur vie quotidienne. Au moment d'entamer de longues recherches, Henri AMOUROUX s'est aperçu, lorsqu'il évoquait les années d'Occupation, que ceux-là mêmes qui doutaient de l'opportunité d'un tel travail étaient très vite emportés par leurs souvenirs et qu'ils multipliaient alors les anecdotes. L'entreprise valait donc d'être tentée. Ce que les historiens ont fait pour les humbles contemporains de Jules César, de Louis XIV ou de Napoléon, pour ce peuple anonyme dont l'histoire, tout attachée aux rois et généraux, oublie souvent l'existence, Henri AMOUROUX l'a réalisé pour les acteurs encore vivants de l'une des périodes les plus dramatiques qui puisse s'imaginer. En effet, la tentation était grande et se faire l'historien de ces millions d'anonymes. Pourquoi ne pas raconter non seulement les aventures sanglantes des Français sur les routes de l'exode, mais aussi leurs difficultés à se procurer leur pain quotidien, leurs ruses, leurs expéditions et leurs batailles dans les campagnes nourricières ? Pourquoi ne pas dire les ersatz, le faux tabac, le faux café, le faux savon, les faux témoins, les divertissements d'une époque qui n'a pas été "noire " pour tout le monde, mais aussi les souffrances des femmes de prisonniers de guerre, le martyre de tous ceux que la Gestapo traquait et attaquait ? Pourquoi ne pas évoquer les nuits d'alerte, les lendemains de bombardements, le climat de ces villes dont les rafles, le couvre-feu dépeuplent les rues, l'écoute de la radio anglaise dans l'odeur des rutabagas, la vie des maquisards pour qui le combat n'est qu'une brève lumière dans la suite des jours ternes et dangereux ? Très différent de tous les livres qui ont paru sur les années 1940-1944, La vie des Français sous l'Occupation éclaire d'un jour nouveau l'une des périodes les plus dramatiques et les plus controversées de l'histoire contemporaine.

Source : Fayard

Produits récemment consultés