Passer aux informations produits
1 de 1

Les chairs de la mort

Les chairs de la mort

  • Livre Grand Format Grand Format
  • En français Français
Paiement sécurisé
  • American Express
  • Apple Pay
  • Mastercard
  • PayPal
  • Visa

Un achat engagé

  • Soutenez une coopérative à but non lucratif
  • Livre collecté, stocké et traité en France
  • Participer à une économie circulaire
Afficher tous les détails
  • Résumé

    L'ouvrage de Louis-Vincent Thomas est une étude exhaustive des différents aspects de l'anthropologie de la mort : pratiques funéraires, imaginaires de l'au-delà, rites de deuil, traitements du cadavre, croyances scatologiques. La mort comme fondement culturel des civilisations est ici envisagée d'un triple point de vue : a) la mort est source de vie, de renaissance et de renouvellement. En tant que telle, elle est inséparable de la sexualité ; b) la mort en Occident, avec ses représentations collectives, ses ritualités et surtout ses refoulements machistes, s'oppose à la mort africaine avec sa spiritualité créatrice, ses forces d'intégration, son culte des ancêtres ; c) les réalités ordinaires de la mort, banales et quotidiennes, ne peuvent se comprendre qu'en liaison avec les réalités extraordinaires, fantasmatiques, voire surnaturelles de l'" inquiétante étrangeté de la mort " : vampirisme, satanisme, cannibalisme, réincarnation, décorporation, états de mort imminente, réalités que l'on rencontre à la fois dans les croyances et les mythologies de nombreuses cultures mais également dans les récits de fiction, notamment de science-fiction. L'accélération de ces fantasmes, obsessions et scénarios imaginaires dans l'univers de la science-fiction est une des originalités du livre de Louis-Vincent Thomas, qui montre dans une perspective ethnopsychanalytique les relations entre les fantasmes archaïques et les récits futuristes, entre les rites africains et les pratiques occidentales. Louis-Vincent Thomas aborde également le vaste domaine de l'anthropologie du corps. Cet ouvrage est aussi une incitation à une nouvelle éthique de la mort, où le droit de vivre humainement s'accompagne du droit de mourir avec dignité dans une société qui tend de plus en plus à médicaliser, à déshumaniser et à déritualiser la mort.

    Source : Empecheurs
  • Caractéristiques