Paul Gerrard

(1908 - ...)

Paul Gerrard vit le jour en 1959, quand parut son roman Deuil en rouge, couronné par le Grand Prix de Littérature Policière. Celui que cache ce pseudonyme, jean Sabran, est né, lui, en 1908 à Hyères (Var). De la banque au cinéma en passant par la presse et bien des désillusions, jean Sabran multiplie les métiers comme il multipliera ses identités en littérature : Paul Berna pour la jeunesse; Bernard Deleuze, alias Paul Gerrard pour la littérature policière dont il devient l'un des grands noms. Parmi plus de vingt-cinq romans, on compte en effet beaucoup de chefs-d'oeuvre : La Chasse au dahu, Trente-sixième dessous, Le Mistigri, Badaboum . . . et bien sûr, La javanaise. De ses univers sombres, bâtis sur la chausse-trappe et le piège, les personnages, acculés aux frontières de la peur, ne s'échappent souvent que par la violence.

Source : Le Masque, Librairie des Champs Elysées


Voir 1 à 5 de 5 produits

Le Masque n°1964 - 1989

2,31 €


Le Masque n°1945 - 1988

2,40 €


Un Mystère n°657 - 1963

5,99 €


Le Masque n°2052 - 1991

3,30 €


Mystère n°107 - 1970

1,00 €