Yael Guiladi

Yael Guiladi est née en Nouvelle-Zélande. Après des études d'économie, de sciences politiques et de littérature anglaise, elle s'installe à Jérusalem en 1955 et réalise en tant que journaliste de nombreux articles parus en Israël et dans la presse étrangère sur tous les aspects de l'essor du jeune Etat hébreu. En 1957, elle épouse un diplomate, vient à Paris, étudie la littérature française à la Sorbonne, suit son mari appelé à occuper différents postes en France et à l'étranger. Son premier roman Feu sur Jérusalem paraît à Paris en 1973. De retour en Israël entre 1976 et 1979, elle publie plusieurs ouvrages sur Jérusalem, traduit diverses études consacrées à l'histoire du peuple juif. De sa collaboration avec Haim Beinart de l'Université hébraïque de Jérusalem est née Trop belle Orovida. Yael Guiladi réside actuellement à Bruxelles.
Source : Le Livre de Poche


Voir 1 à 4 de 4 produits