Un turbulent silence

André Brink

Title

2,00 €

Disponibilité : En Stock

Informations complémentaires

  • Livre format poche Livre Poche
  • Livre en français Livre en Français
  • Livraison à 4.49 € (France), Gratuite dès 20 € Livraison à partir de 3.98 € (France), Gratuite dès 20 €
  • Expédié sous 24h (jour ouvré) Expédié sous 24h (jour ouvré)

Résumé

En 1824 éclate sur une ferme isolée au coeur de l'Afrique du Sud une des très rares révoltes d'esclaves de l'histoire de ce pays. Contre deux jeunes fermiers blancs, deux frères, Barend et Nicolaas, se dresse une poignée de travailleurs noirs, avec à leur tête Galant, frère de lait de... Voir plus...

  • Collection : Bibliothèque cosmopolite chez Stock
  • Genre : Roman
  • 598 pages
  • Paru en 1982 dans cette collection
  • Livre format poche Livre Poche
  • Livre en français Livre en Français
  • EAN : 9782234023611

En 1824 éclate sur une ferme isolée au coeur de l'Afrique du Sud une des très rares révoltes d'esclaves de l'histoire de ce pays. Contre deux jeunes fermiers blancs, deux frères, Barend et Nicolaas, se dresse une poignée de travailleurs noirs, avec à leur tête Galant, frère de lait de Nicolaas. L'esclavage sera officiellement aboli quelques mois plus tard.
Barend, Nicolaas et Galant sont des personnages historiques. André Brink n'a rien inventé mais à partir de la réalité d'hier,il nous donne les clés - et quelles clés - pour comprendre la réalité d'aujourd'hui, la réalité que l'on sait et qui est celle de son pays. Barend et Nicolaas incarnent le bon droit, la bonne conscience. Ils cultivent la terre comme leur père l'a fait avant eux. Les esclaves, on leur donne à manger, à boire, un jour de congé de temps en temps. On les bat, bien sûr, mais on bat aussi ses chiens. Et sa femme, à l'occasion. Un des éléments les plus fascinants de ce livre, c'est le parallèle entre la condition de la femme blanche, prisonnière de son milieu, de son mari, des conventions et celle de l'esclave noir, homme ou femme, enchaîné, lui aussi. Un personnage féminin domine d'ailleurs tout le roman : Hester, la femme de Barend, rebelle, sauvage, plus indomptable qu'un petit cheval qui refuse d'être dressé.
Hester incarne autant que Galant, l'esclave, 1 esprit de liberté. Tous deux se retrouvent d'ailleurs à la fin du livre pour une heure, une seule, avant que la révolte ne soit brisée. Car elle échoua, il fallait s'en douter. Galant fut pendu avec ses complices. Mais l'espoir de liberté qui était né là ne devait plus s'éteindre et il existe encore aujourd'hui.
Un turbulent silence, où chacun vient à son tour donner sa part de vérité, qui n'est jamais celle des autres, est peut-être le plus parfait des romans d'André Brink.

Source : Le Livre de Poche, LGF

Produits récemment consultés